Cuisine et feux

Informations sur le fonctionnement sécuritaire

Remarques générales

Compte tenu des conditions de terrain dominantes et de la densité d’exploitation sur le territoire cantonal, la fonction protectrice de la forêt est primordiale pour le Valais : 87% des forêts jouent un rôle essentiel dans la protection contre les dangers naturels.

Une analyse des données historiques du canton du Tessin a montré qu’environ trois quarts des incendies de forêt sont dus à des causes humaines. Nous, scout-e-s, voulons protéger la nature et respecter la vie. Nous sommes conscients de notre responsabilité et agissons en conséquence :

  • Nous surveillons les feux à tout moment et éteignons immédiatement les étincelles. Avant de quitter le foyer, nous éteignons complètement le feu avec de l’eau.
  • Nous n’installons pas de foyers ou de cuisinières directement sur le sol et nous renonçons à creuser des trous pour installer des foyers.
  • Nous respectons les dispositions cantonales et les ordonnances des autorités ainsi que les directives complémentaires du mova.
  • En dehors du terrain de camp principal, nous utilisons exclusivement les emplacements de grillades existants et stabilisés, situés à une distance de sécurité suffisante de la forêt (au moins 100 mètres).
  • Nous n’allumons des feux de camp que sur le terrain de camp principal (terrains des unités), dans des braseros, lorsque les conditions sont calmes.
  • Nous renonçons aux feux de camp en cas de risque élevé d’incendie de forêt (niveau de danger 4 selon les indications du canton du Valais) et, de manière générale, aux feux en dehors de l’emplacement principal du camp.
  • Nous tenons à tout moment à disposition des moyens d’extinction appropriés (couverture anti-feu dans la cuisine ; par exemple, eau sanitaire dans un chaudron de nettoyage près du feu de camp).
  • Nous ne jetons pas les cigarettes, les articles pour fumeurs et les briquets sans réfléchir.
  • Nous éliminons les restes de cendres complètement refroidis exclusivement dans les cinq centres d’élimination de mova.

Nous renonçons aux feux d’artifice et autres.

Foyers

Les feux doivent être exploités de manière à ne pas endommager le sol et à ce que le feu brûle de manière clairement limitée. Il est interdit de créer des foyers directement sur le sol. Il est également interdit de creuser des trous pour les foyers. Il est interdit de faire des feux sur des remblais de gravier, de sable ou autres.

Les feux de cuisson doivent être allumés sur des foyers élevés (par exemple des tonneaux coupés en deux et munis d’une grille métallique) ou dans des bacs à feu munis d’une grille métallique. De tels foyers peuvent être préparés avec des moyens simples. Malheureusement, il n’y a pas de matériel adéquat au mova, il faut donc absolument l’emporter. Le sol sous les braseros et les foyers doit être protégé contre la chaleur rayonnante. Une feuille d’aluminium posée sur une planche de bois ou des couvercles de poêle posés sur des planches peuvent servir de bouclier thermique.

Les feux de camp ne peuvent être allumés que sur le terrain de camp principal (terrains des untiés), dans des braseros et par temps calme. Pour les unités qui n’ont pas de braseros, des feux de camp collectifs se trouvent sur les places de quartier et de continent.

Seuls des allume-feu solides (p. ex. cubes d’allumage ou laine de bois) peuvent être utilisés. L’utilisation d’accélérateurs de combustion liquides (p. ex. alcool à brûler) est interdite.

Risque d'incendie de forêt

Malgré les accords en cours avec les autorités pour pouvoir utiliser les feux de cuisine sur les surfaces d’unité avec toute la prudence requise, même en cas de risque élevé d’incendie de forêt, il peut arriver, dans des cas extrêmes, que la cuisine au bois ne soit plus possible. Nous pouvons gérer cette situation de la manière suivante :

  • Les unités qui disposent d’un équipement de cuisine au gaz sont priées de l’emporter à la mova. Procurez-vous de tels réchauds à gaz (brûleurs puissants) avant la mova, car nous ne pouvons pas mettre de réchauds à gaz à votre disposition pendant la mova. Ainsi, vous serez plus flexibles pendant la mova, même si vous avez prévu de cuisiner principalement avec du bois.
  • Dans le cas improbable d’une interdiction totale de faire du feu, organisez-vous avec les unités voisines qui cuisinent au gaz (p. ex. cuisine commune, cuisine échelonnée).
  • L’approvisionnement en gaz dans le mova est garanti même en cas de besoins plus importants.
  • Un plan d’urgence plus étendu a été mis en place par mova et l’approvisionnement en nourriture de tous les participants est garanti.

Pour des raisons écologiques et économiques, nous vous recommandons de cuisiner si possible au bois, même si vous avez emporté un réchaud à gaz. Vous pouvez vous procurer du bois de chauffage gratuitement chez mova ; pour les bouteilles de gaz liquide, vous devez payer le prix actuel du marché.

Cuisine

Les feux de cuisine doivent toujours être limités au minimum nécessaire. Les installations de cuisine doivent être placées de manière à ce qu’un jet de flamme involontaire ne puisse pas mettre le feu. Les constructions de toitures doivent être suffisamment éloignées du foyer pour que la fumée puisse s’évacuer sans problème. La distance dépend également de si l’on cuisine au bois ou au gaz. La distance minimale à respecter est de 1,50 m par rapport à la surface de cuisson ; pour les feux de bois, la distance doit être augmentée de manière appropriée. Les foyers doivent être équipés d’un pare-vent (p. ex. tôle métallique) afin d’éviter les étincelles. Le pare-vent doit atteindre au moins la surface de cuisson (p. ex. grille métallique) sur trois côtés. En règle générale, il est recommandé de préparer le repas du soir plutôt tard (vent de vallée quotidien avec les pics de rafales les plus forts en fin d’après-midi). Les dépôts de bois de chauffage doivent être aménagés à une distance suffisante du foyer.

Chaque unité reçoit du mova une couverture anti-feu lors de la première distribution de repas ; d’autres couvertures anti-feu doivent être apportées par l’unité elle-même (pour les grandes unités avec plusieurs cuisines séparées). Un feu de graisse ne doit jamais être éteint avec de l’eau (risque d’explosion de graisse) !

 

Réchaud à gaz

Le gaz liquide ne doit être utilisé que pour la cuisson. Les utilisateurs* doivent être formés à l’utilisation sûre des appareils à gaz avant leur mise en service. Les appareils à gaz ne doivent être utilisés qu’à l’extérieur ou dans des tentes bien aérées (parois latérales ouvertes). Les appareils à gaz doivent être tenus à distance de tout ce qui est inflammable de manière à éviter tout risque d’incendie (distance latérale minimale de 20 cm). Pour chaque appareil à gaz, une bouteille de réserve au maximum peut être placée près de l’appareil. Chaque tente de cuisine peut contenir au maximum 4 bouteilles de gaz (de 11 kg chacune) ; peu importe que les bouteilles de gaz soient raccordées, qu’elles servent de bouteille de réserve ou qu’elles soient vides. Les bouteilles de réserve et les bouteilles vides doivent être stockées en dehors de la zone de cuisine, mais au moins à 2 m de l’appareil à gaz.

Les réchauds à gaz doivent être contrôlés préalablement au mova et les composants défectueux doivent être remplacés (voir les listes de contrôle du mova). En cas d’incertitude, du personnel spécialisé se tient à disposition au mova, dans les succursales situées sur les places du continent.